Ouvrir le Menu Fermer le Menu Menu
Ouvrir le Menu Graphique Fermer le Menu Graphique Graphiques

01.86.65.25.54, 7 jours sur 7, 9h00 – 18h00

Livraison gratuite et assurée en France

Once Gramme
Or 1 019,76 € 32,786 €
Argent 12,199 € 0,3922 €

Mis à jour 16:14 21/09/18

£ $

Souverain


Voici notre sélection de souverain en or, disponibles selon leur effigie ou leur année d'émission. Le Souverain britanique en or a été produit avec de nombreuses différentes effigies selon le souverain au pouvoir à ce moment-là, de Victoria à Elisabeth II en passant par Edouard VII ou encore Georges V. Tous nos souverains en or sont contrôlés avant revente au niveau du poids et de leur pureté. Ils sont tous d'un poids de 7.98 grammes et d'une pureté de 22 carat (916.7). Très appréciés notamment pour leur taille et leur intéret numismatique, ils sont surtout très populaire au Royaume Uni de part leur satut fiscal privilégié sur ce territoire. 

Souverain en or - notre choix

En stock

à partir de 248,60 €

Acheter

Souverain en or - 2018

En stock

à partir de 249,20 €

Acheter

Souverain en or - 2019

En attente de stock

à partir de 254,00 €

Acheter

Tube de 25 x Souverains en or - 2017

Stock limité

à partir de 6 232 €

Acheter

Boîte 500 Souverains d'Or - 2018

Stock limité

à partir de 127 300 €

Acheter

Souverain en or - têtes particulières

En stock

à partir de 251,50 €

Voir

Souverains en coffret

En stock

à partir de 274,80 €

Voir

Créée en 1489 à la demande du Roi Henry VII, la version moderne telle qu’on la connaît aujourd’hui est apparut en 1817. La mythique image de Saint-Georges pourfendant le dragon y est représentée au revers. Encore recherché dans le monde entier, le souverain d’aujourd’hui contient 7,322 grammes d’or. L’origine du nom vient du fait que le souverain régnant figurait obligatoirement sur l’avers de la pièce. Il est également avancé que le roi Henry VII, voulant démontrer la souveraineté de l’Angleterre dans le monde d’alors, nomma cette pièce ainsi pour prouver la puissance et la splendeur de son royaume, notamment face à l’Espagne et au Portugal.

En 1817, les souverains ont de nouveau cours légal dans le pays. Cela fait partie d’une réforme monétaire majeure conduite par le directeur de la Royal Mint ou Monnaie Royale (équivalent de la Monnaie de Paris en France) William Wellesley Pole. Un jeune graveur italien du nom de Benedetto Pistrucci (1783-1855) fut nommé pour créer le dessin de revers du nouveau souverain, le fameux Saint-Georges terrassant le dragon. Bien qu’il se soit vu infligé quelques modifications au cours des années, le dessin est globalement le même aujourd’hui. On peut y voir une volonté de témoigner de la grandeur de Saint-Georges.

D’autres dessins sur les de revers ont été utilisés, notamment durant les règnes de William IV, Victoria, Georges IV et Élisabeth II. L’écusson royal a eu des changements de format entre le premier souverain de 1489 et aujourd’hui. Par contre, le principe de la représentation du souverain régnant sur l’avers de la pièce a toujours été et est toujours respecté. Les souverains d’or furent retirés de la circulation au début de la Grande Guerre en 1914 bien que la production était assurée par la Royal Mint (Monnaie Royale) jusqu’en 1917. En effet, c’est en 1914 que l’Angleterre abandonna l’or comme unité monétaire. Elle continua néanmoins de fabriquer des monnaies à l’effigie de l’empire mais en quantités restreintes. Les souverains qui ne furent pas fabriqués par la Monnaie Royale à Londres portent une marque indiquant l’endroit où ils ont été frappés (on peut citer Melbourne, Sydney, Perth, Bombay, Ottawa et Pretoria par exemple). Cette production extérieure à la Grande-Bretagne arrêta définitivement en 1932.

En 1957, la Monnaie Royale décide de reprendre la frappe de souverains pour d’une part satisfaire la demande mondiale et d’autre part, pour stopper la contrefaçon venant d’Italie et de Syrie qui va bon train depuis l’arrêt de la production en 1917. Ces nouvelles pièces ne sont pour autant pas remises en libre circulation. La production ralentit ensuite fortement et ne représente que des modèles d’essais, destinés au marché des collectionneurs et numismates. Les souverains or destinés à l’investissement ont été produits à nouveau dès 2000. Les souverains ne sont pas frappés toutes les années, mais leur émission se fait sur une base assez régulière tout de même.